Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Retour

C'était Où Déjà ?

C'est quoi ce blog

Si vous arrivez par hasard ici, sachez que ce blog a été totalement vidé de son contenu début mars 2011. Pendant des années (mon premier article datait de 2005) j'ai raconté ma vie de célibataire un peu romancée. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais ma vie a changé, ma motivation et ma disponibilité pour ce blog ont diminué. Comme malgré tout il est difficile d'arrêter complètement, vous trouverez de temps en temps ici un petit article, je mettrai aussi quelques photos ici et sur mon blog photo.

Archives

Petite précision

Je boycotte tous les réseaux sociaux sous quelques formes que ce soit.
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 13:15

C’est un môme d’une douzaine d’années, avec une bonne tête de fripon sous ses cheveux bouclés. Il est planqué derrière un mobilier urbain, le téléphone à l’oreille. Au moment où je passe à côté de lui, il ne me voit pas, détendu il dit « au pire, je pourrais aller chez maman », et comme la communication ne passe pas bien, il répète la même phrase.

J’ai bien entendu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

z... 19/06/2013 02:04

Je connais cet enfant.
Il parlait de ses vacances d'été.
Il est très hésitant entre différentes destinations et au pire, il pourra aller chez sa maman qui a une petite villa aux Maldives dans un atoll paradisiaque (mais là bas, Internet est par liaison satellite, ça coûte un bras alors sa maman limite à 1 heure par jour son temps de connexion... pas assez pour tchater avec ses potes et poster pleins de trucs sur son mur Facebook).

Ln 07/03/2013 19:17


j'aurai tendance à penser aussi, que cela signifie, que lorsqu'il n'y a plus de solution, il reste celle d'aller chez maman qui est toujours prête à ouvrir sa porte

Blanche 11/03/2013 07:09



Oui, mais ça n'avait pas l'air de l'emballer ;-) J'aimerais pas que mon fils ait dit ça de moi, il y a quelques années !



coco l'haricot 15/02/2013 15:56


Le com de Cristophe me fait sourire. il a encore toutes ses illusions.


Moi, je comprends " limite ( extrème limite ) j'irai chez ma chiante de mère "


 

Blanche 19/02/2013 14:23



Cristophe est un grand romantique qui s'ignore, ou alors un grand provocateur, qui ne s'ignore pas ;-)



mlafeeclochette 14/02/2013 06:49


et moi j'entends ou comprends... à défaut de mieux j'irai chez maman


et toi qu'as tu interprété ??


 

Blanche 14/02/2013 07:10



C'était plus ça.


Le "au pire" qui m'a étonnée. Je sais qu'à l'adolescence les parents sont toujours des vieux cons, mais il était un peu jeune pour ça 
;-)



Cristophe 13/02/2013 18:54


« au pire, je pourrais aller chez maman » signifie que tout peut s'écrouler, ma maman qui m'aime et que j'aime sera
toujours là ; c'est très rassurant quand on est jeune et encore un peu perdu dans la vie. Je comprends à quel point tu as pu être touchée en entendant ça.

Blanche 14/02/2013 07:11



Tu vis au pays des bisounours toi ?? C'est mignon ;-)


Non, j'ai pensé que c'était vraiment une corvée pour lui d'aller chez sa mère.