Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Retour

C'était Où Déjà ?

C'est quoi ce blog

Si vous arrivez par hasard ici, sachez que ce blog a été totalement vidé de son contenu début mars 2011. Pendant des années (mon premier article datait de 2005) j'ai raconté ma vie de célibataire un peu romancée. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais ma vie a changé, ma motivation et ma disponibilité pour ce blog ont diminué. Comme malgré tout il est difficile d'arrêter complètement, vous trouverez de temps en temps ici un petit article, je mettrai aussi quelques photos ici et sur mon blog photo.

Archives

Petite précision

Je boycotte tous les réseaux sociaux sous quelques formes que ce soit.
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 14:59

Un enterrement hier. J’arrive à un âge où ça va devenir de plus en plus fréquent.

Je ne connaissais pas le monsieur décédé, mais la famille avait exprimé le vœu d’avoir une chorale pour chanter pendant la cérémonie.

Je suis soprano, j’étais disponible, je m’y suis donc rendue.

J’avais prévu les mouchoirs parce que nous connaissant, moi et mon empathie, je savais que je ne pourrais pas ne pas participer aux larmes ambiantes.

Ca n’a pas loupé, petit discours des enfants avec des sanglots dans la voix, et hop, me voilà versant ma petite larme.

Heureusement, ça n’a pas duré trop longtemps.

L’homélie du prêtre était un peu …embrouillée. J’essayais de suivre, mais j’ai lâché au moment où il parlait de Jésus et de dromadaires. Il aurait du articuler plus dans son micro !

Je regarde avec la curiosité d’un entomologiste découvrant une nouvelle espèce d’insecte toutes les « simagrées » que font les gens dans ce genre de cérémonie. Tous ces petits signes qui les font se reconnaître entre eux, appartenir à une communauté. Je respecte, mais je ne fais pas.

Moi, je chante, c’est cul cul la praline, mais je chante et j’y mets du cœur. J’ai un peu de mal avec les textes, mais les airs sont vite appris, vite retenus.

Comme le disait le prêtre, c’est rare d’avoir une chorale dans une cérémonie, mais ça a de la gueule (lui, il a dit : « il y a plus de sentiments »).

En voyant la veuve chanter avec nous, de tout cœur (je pouvais l’entendre), ça m’a rendue jalouse. J’envie ses gens qui ont une foi indéfectible. Elle n’était pas heureuse, non, mais elle était sereine, au point qu’elle pouvait chanter. Ce n’est pas la première fois que je constate une telle chose, et à chaque fois, je trouve ça merveilleux.

Ca ne m’empêchera pas de rester fondamentalement athée, faut pas exagérer non plus.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cristophe 17/12/2012 01:30


Il ne faut pas confondre l'homélie du prêtre et l'omelette du pitre.

Blanche 17/12/2012 10:31



Oh une contrepétrie pas cochonne  !



Mathilde 07/12/2012 19:39


Comme toi je respecte mais comme toi je pense que "...faut pas exagérer non plus" !

Blanche 08/12/2012 09:03



C'est tellement décalé dans notre société, mais c'est peut-être ça qui les attire.



mlafeeclochette 06/12/2012 21:05


je me sens athée, et en même temps j'aimerais pouvoir me raccrocher à une croyance virtuelle dans les moments difficiles ....

Blanche 07/12/2012 07:11



Ca pourrait être bien, mais je ne peux croire sans comprendre, sans réfléchir, pour faire comme les autres. Il me faut du concrêt, du
visible.



Madeleine 06/12/2012 16:47


Comme vous,je respecte mais je ne fais pas!On peut chanter à l'église,des chants religieux,en étant athée.Aux obsèques-religieuses-de mon mari,les filles avaient choisi les musiques:canon de
Pachelbel,Puisque tu pars(Goldman),L'absence (Reggiani),cantique de Jean Racine.Pour moi ce sera- civilement.Je chante dans une chorale.

Blanche 07/12/2012 07:09



Pour moi ce sera civilement aussi, d'autant que je veux être incinérée !