Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Retour

C'était Où Déjà ?

C'est quoi ce blog

Si vous arrivez par hasard ici, sachez que ce blog a été totalement vidé de son contenu début mars 2011. Pendant des années (mon premier article datait de 2005) j'ai raconté ma vie de célibataire un peu romancée. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais ma vie a changé, ma motivation et ma disponibilité pour ce blog ont diminué. Comme malgré tout il est difficile d'arrêter complètement, vous trouverez de temps en temps ici un petit article, je mettrai aussi quelques photos ici et sur mon blog photo.

Archives

Petite précision

Je boycotte tous les réseaux sociaux sous quelques formes que ce soit.
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:00

C'est le spectacle que je suis allé voir vendredi soir dans ma ville. Un one man show ou "comme le dit Télérama : seul en scène".

Je n'avais rien lu sur lui avant, à part le petit article qui le présentait dans le dépliant de notre abonnement au théâtre. J'y suis donc arrivée vierge de toute idée préconçue. A dire vrai je ne savais même pas quelle tête il avait.

Le voici :

gaspardproust.jpg

"Le nouveau Desproges", faut peut-être pas exagérer. On verra quand il aura pris un peu de bouteille ce garçon, si les petits cochons le mangent pas. Il est brillant, tape à droite à gauche, sur les vieux, sur les postiers, et beaucoup sur les nazis.

"Il faut avoir le courage de reconnaître que le nazisme a commis des erreurs. Envahir la Pologne au lieu de la Suisse, c’est comme habiter en face de la banque centrale et braquer le kebab."  

Sympathique quoi.  

Cynique, misogyne, ça peut en mettre mal à l'aise certains, si on ne prend pas cela au second voire troisième degré.

"J’ai très longtemps voulu faire prêtre. Mais j’étais trop timide pour aborder les enfants."

Tenir une heure et demie, pratiquement immobile, face à un public pas forcément acquis, c'est un sacré tour de force.

Gaspard Proust, nonchalant, arrogant.  Et brillant. «Je suis quelqu’un qui a toujours privilégié le monologue honnête et franc», dit-il au public, qui adore cette tyrannie consentie.

Le soir même et le lendemain quelques-unes de ses saillies me revenaient et j'en riais encore.

Bravo Gaspard Proust !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chou 06/03/2012 11:13


J'aime beaucoup ! Y'a aussi : "Strangers in the night, syphilis in the morning"... 

Blanche 06/03/2012 12:07



De l'humour trash ;-)



Nora 05/03/2012 10:30


Je ne connais pas mais ce que tu as mis comme "extrait" me donne fortement envie en tout cas !!

Blanche 05/03/2012 11:03



Faut aimer l'humour noir.



corine 05/03/2012 08:05


C'est un petit protégé de Ruquier, et je l'écoutais souvent dans l'émission " on va s'gener" sur Europe avant qu'il ne volle de ses propres ailes. J'irai l'écouter s'il passe dans ma ville.

Blanche 05/03/2012 10:02



Il descendra bien dans le sud à un moment.



Cristophe 04/03/2012 20:33


Tes deux extraits me donnent envie d'aller pluss loin avec ce Gaspard Proust.


J'ai une vague impression d'avoir déjà entendu ce nom, et pas à cause de Marcel...

Blanche 05/03/2012 07:07



Il est acteur dans "l'amour dure trois ans", c'est peut-être ça ?