Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Retour

C'était Où Déjà ?

C'est quoi ce blog

Si vous arrivez par hasard ici, sachez que ce blog a été totalement vidé de son contenu début mars 2011. Pendant des années (mon premier article datait de 2005) j'ai raconté ma vie de célibataire un peu romancée. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais ma vie a changé, ma motivation et ma disponibilité pour ce blog ont diminué. Comme malgré tout il est difficile d'arrêter complètement, vous trouverez de temps en temps ici un petit article, je mettrai aussi quelques photos ici et sur mon blog photo.

Archives

Petite précision

Je boycotte tous les réseaux sociaux sous quelques formes que ce soit.
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 11:41

Angoulème-Poitiers par la RN10, c’est de pire en pire.

Pire la file continue de 38 tonnes qui s’économisent ainsi l’autoroute voisine, pire les gens qui doublent dans mettre de clignotant. C’est en option sans doute.

Mais hier c’était le pompon du pompon.

Un rétrécissement annoncé. Deux voies qui en deviennent une, à droite avec des cônes pour délimiter et des panneaux de limitation de la vitesse à 90.

Sur cette route, moi, je roule au régulateur. Mon petit plaisir avec la voiture du boulot, tape cul, mais régulateur/clim, on n’arrête pas le progrès.

Je suis une voiture qui roule à 90, je me mets donc sagement à 90 aussi. Dans mon rétro un 38 tonnes arrive, à fond.

Je freine un petit coup histoire de le calmer un peu.

Appel de frein quoi.

Il me foncerait dessus ce con !

Désolé mon coco, je ne peux pas aller plus vite.

Mais il ne lâche pas l’affaire. 10 km durant, il va me coller à 3 m, pare choc contre pare choc.

Je sais que la patrouille de France fait ça à 500 km heure, mais je ne suis pas pilote de chasse moi.

Parce que j’ai l’air de ne pas comprendre, il me fait des appels de phare.

Connard !

Je m’énerve, mais je ne bouge pas. De toutes façons, je ne peux pas rouler sur la voiture qui est devant moi !

P…de camion espagnol. Il y a des mabouls quand même !

Je n’ose pas imaginer si je dois freiner, il va m’aplatir comme une crêpe.

Et je rêve d’avoir l’afficheur escamotable que les voitures de gendarmerie ont sur leur plage arrière.

Hop, je déplierai l’écran, et j’écrirais « Eloigne toi, Connard ! »

Ou alors « Petit zizi ! », ça c’est une insulte que j’aime bien. Je sais pas comment on dit ça en espagnol.

Mais bon, bien que fonctionnaire, je ne suis pas gendarme, et si ça se trouve, il fait 130 kg de muscles ! Je fais pas le poids.

Repost 0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 19:33

Le cadeau des 80 ans était un arbre, et ce week-end était -entre autres- le jour de la plantation. L'arbre livré, et le trou creusé, ça paraissait facile, toute la famille s'y est mis.

Reportage de Monsieur Blanc :

plantation_01.JPGQui a dit que la terre collait aux pieds ? Il avait plu tout l'après midi.

plantation_02.JPGEt après l'effort, le réconfort.

reconfort.JPG

Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 06:22

Préparer l'anniversaire de mon papa (80 printemps et en pleine forme, c'est-y-pas beau ça ?), participer à la générale, échauffements, raccords et deux concerts du Requiem de Mozart.

Une très belle aventure qui est malheureusement terminée, jusqu'à la prochaine.

Un accueil superbe de la petite ville où nous avons chanté. Repas rapide pour 60 personnes et collation le lendemain, c'est assez rare pour le souligner.

Certes, il ya eu des énervements, des "s'entrainer sans le chef" griffonnés rageusement sur ma partition tant cet homme génial ne dirigeait que l'orchestre et nous oubliait parfois, nous, les choristes.

Les départs ! il faut nous donner les départs !

Dans le concert d'hier, je me suis parfois raccrochée aux branches. Genre "Oups, mes copines ont démarré depuis un dizième de seconde, faudrait peut-être que je chante moi aussi."

Mais globalement, une très belle aventure, avec cette église pleine à craquer, deux jours de suite. La nuit, lorsque le public est dans l'ombre, c'est moins impressionnant, mais le jour, lorsqu'on voit tout le monde, ça fait un sacré effet.

J'ai vécu aussi l'expérience de chanter à 20 cm, que dis-je 10 cm derrière trois trombonistes. D'une part, on ne s'entend pas chanter, et d'autre part, le trombone à coulisse, coulisse vers l'avant évidemment, mais dépasse aussi sur l'arrière du musicien. Ca fait drôle de chanter en devant surveiller le trombonne pour ne pas le heurter.

Mais, rien ne vaut la voix émue de mon papa ce matin au téléphone. "Qu'est-ce que j'étais content de passer le week-end chez vous !".

Ca, ça efface toute la fatique.

Repost 0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:22

reality.jpg

On a mis 5 mn en sortant à se rappeller le nom de l'émission en français, "Il Grande Fratello" dans ce film, c'était bien sûr "Loft Story en France". Ca avait fait beaucoup de bruit à l'époque. D'abord pour le voyeurisme - qui n'a pas entendu parler de Loana dans la piscine - puis pour les dialogues indigents des personnages embarqués.

Ma préférée, c'était celle-là, de Kamel :

- C'est quoi du "TIM" ? T-H-Y-M. Ah du Thym !

Depuis, il y a eu bien pire, mais je ne regarde plus. Une fois, dans un moment d'ennui, j'ai regardé 20 mn de "L'amour est dans le pré", mais même au troisième degré, ça m'attriste. Comment accepter de faire scénariser sa vie ? Et ensuite ?

C'était exactement le sujet du film, et le héro devient fou.

Bref, un bon petit film qui passait dans le cinéma art et essai de ma ville, en version originale évidemment. Moi qui me pique de comprendre un peu d'italien, là, j'ai eu du mal avec l'accent ou le dialecte napolitain.

Ce cinéma va déménager et c'est pas trop tôt, qu'est-ce que les sièges sont inconfortables ! Deux heures assis là et on en sort avec le dos cassé. J'ai hâte que ça se fasse, d'autant qu'il y aura trois salles, donc trois fois plus de programmations. Chouette !

A 6 euros, sans pub avant, ça vaut le coup.

A propos, sur le même sujet, connaissez-vous cet article ?

Repost 0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 18:28

BouquetsDalhias.JPG

J'ai pris goût à aller au marché.

Le marché pour moi, c'est le petit salut des commerçants qui nous reconnaissent, les sourires, la bise au vendeur de savon, la bise à la proprio du  kebab, un petit mot en turc aux fabricants/vendeurs de börek.

C'est aussi des discussions avec les connaissances que l'on rencontre, différents selon les heures où on y va - le dimanche matin, j'ai pas toujours envie de me mettre la pression.

Le marché, c'est aussi la petite dame marchande de fleurs.

Toujours en repartant, je jette un oeil à son stand. Depuis le temps, je connais un peu sa vie, l'endroit où elle cultive ses fleurs. Alors que les autres font des bouquets de fleurs d'une seule espèce ou d'une seule couleur, plantés là en rangées tristes, elle elle compose des bouquets de fleurs de saison de toutes sortes. Tous plus colorés les uns que les autres. Et quand il n'y en a pas, il n'y en a pas et puis c'est tout.

Elle se désole s'il pleut trop que les pétales soient abimés, s'il fait trop sec et que les tiges soient trop courtes. Au début, j'avais toujours l'impression qu'elle les vendait à regret tant elle les aimait.

Elle valide toujours mes choix, ou peut-être est-ce de la politesse, qu'importe, je me fais plaisir, et c'est ça l'important.

Repost 0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 06:05

Ce nom me fait penser à un des méchants de la bande dessinée de Spirou.

Zorglub.jpg Zorglub

Zoltar, c’est la marque de l’enregistreur numérique que l’on m’a donné.

Cet enregistreur qui est branché sur ma télé est soi-disant intuitif.

« Intuitif » ! C’est comme les paquets à ouverture facile, on sait qu’il va falloir sortir la tronçonneuse.

La personne qui me l’a donné, m’a prévenu, tout en me montrant l’usage de la télécommande,  que l’interface était tout a fait nulle.

En fait, une fois apprivoisé, pour l’instant, je maîtrise l’enregistrement en direct, la lecture différée, le renommage et la suppression. C’est déjà pas mal.

On verra en deuxième session pour l’enregistrement différé.

L’avantage de cet appareil ?

Pour les vieux qui bossent comme moi et qui s’endorment devant la télé le soir, c’est d’enregistrer la fin d’une émission en deux parties, et de la regarder le lendemain. Passionnante, l’émission sur Arte de vendredi soir sur l’empire ottoman, mais après la première partie, j’avais un peu de mal à suivre.

Je sais que certains se passent de télé, moi, je ne peux pas. Je vais au ciné, je sors, je jardine, je bricole sur mon pc, je lis, et la télé c’est un plus, seulement entre 20h et 22 h30.

Repost 0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 19:03

Sms cet après midi :

Appelle Noemie. Suis à 5 km et cherch plan sex REEL. Peu te recevoir. Appel le 0899… code 222 T’ai laisse mon tel. Appel moi stp

 

Je n’ai pas essayé, mais c’est un n° surtaxé ou je ne m’y connais pas.

Vous appelez ça comment vous ? Moi j’appelle ça du racolage, parce que la Noémie, si elle existe, elle fait pas ça gratos, certainement pas. J'aimerais bien savoir ce qui se cache derrière ça.

Vite à la poubelle !

Repost 0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 06:11

Mon week-end, c'était ça

Et ça

9 h de chant intensif, jouissif au possible - Je chante la voix de soprano.

Un chef d'orchestre...comment dire... pas orthodoxe. Mimant ce qu'il souhaite, gesticulant un peu trop à mon goût. Mais le résultat sera fantastique, j'y crois. 

Un bon orchestre, de bons solistes. Y a plus qu'à.

En attendant, ça m'est revenu toute la nuit.

"Ohrwurm" comme dit ma chef de choeur.

Vaut mieux avoir ce genre de mélodie en tête que n'importe quelle variété débile.

Repost 0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 11:39

Je fréquente beaucoup de blog médicaux, généralistes, vétérinaires. Ils racontent souvent de belles histoires, des histoires tristes, des histoires qui finissent bien, bref, des histoires qui prennent toujours aux tripes. Il y a de vraies plumes parmi eux.

Depuis quelques jours, 24 blogueurs relaient des propositions que je trouve très intéressantes, cela s'appelle : Les propositions des médecins généralistes blogueurs pour faire renaître la médecine générale.

Arriveront-ils à se faire entendre ?

Repost 0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 14:39

19h30 dimanche, le témoin d’essence de ma voiture clignote depuis un peu trop longtemps, il faut que je trouve une station.

La station automatique du petit supermarché proche de chez moi fera bien l’affaire.

4 pompes, 2 du bon côté, 2 du mauvais.

Deux voitures sont en place, les deux du bon côté (le mien) évidemment. Pratiquement toutes les voitures sont conçues avec le remplissage à droite maintenant.

Je vais pour attendre derrière la voiture de droite. Puis je vois une silhouette féminine qui se déplace vers l’autre voiture. Ouh là, je sens le problème. Elle n’est pas en train de remplir son réservoir puisqu’elle se déplace.

Je m’insère donc dans la file libre au milieu et commence mon opération en tirant le tuyau à son maxi (je vous rappelle que je suis du mauvais côté).

Un couple, lui 40, elle 30 à tout casser, une magnifique liane africaine. Apparemment ils avaient échangé leurs voitures. Au moment où j’arrivais, elle était partie chercher sa carte bancaire. Ce qui m’a frappé ce sont les « chéri » par lesquels ils commençaient toutes leurs phrases. Comme s’ils étaient seuls sur terre, ils se hélaient à coup de « Chéri, je mets bien du gazoil ? » « Mais oui Chérie » « Chéri, c’est quoi ton code ? » -apparemment Chérie profitait de l’occase pour faire payer les deux pleins à Chéri - enfin presque… : « Chérie, tu ne mets que 20 euros dans la mienne »

Chéri semble douter de la compétence de sa compagne parce qu’il passe devant ma voiture, et une discussion animée éclate à coup de « Chéri Chérie ». Je ne comprends pas tout, mais dans ce que j’entends, elle défend son savoir faire en matière de remplissage de réservoir.

« Laisse-moi faire, je sais le faire ».

Jusqu’au moment où, Chéri reparti de son côté, elle crie : « Chéri, je me suis trompée, j’ai mis du Sans Plomb 95 ».

C’est la première fois que je vois une noire « blonde ».

Je vois Chéri se précipiter vers sa voiture, le ton monte, toujours à coup de « Chéri Chérie », mais je sens que ça va chauffer. Elle se défend avec une mauvaise foi incroyable.

Moi, j’ai fini et je les laisse à leurs soucis.

A mon avis, ils ont laissé tomber les « Chéri Chérie » après ça.

Repost 0