Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Retour

C'était Où Déjà ?

C'est quoi ce blog

Si vous arrivez par hasard ici, sachez que ce blog a été totalement vidé de son contenu début mars 2011. Pendant des années (mon premier article datait de 2005) j'ai raconté ma vie de célibataire un peu romancée. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais ma vie a changé, ma motivation et ma disponibilité pour ce blog ont diminué. Comme malgré tout il est difficile d'arrêter complètement, vous trouverez de temps en temps ici un petit article, je mettrai aussi quelques photos ici et sur mon blog photo.

Archives

Petite précision

Je boycotte tous les réseaux sociaux sous quelques formes que ce soit.
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 07:49

Hier nous avons vu le film le plus déjanté du moment. Une avant-dernière, nous étions 6 dans la salle.

  • Réalisé par
    Benoît Delépine, Gustave Kervern
  • Avec
    Benoît Poelvoorde, Albert Dupontel, Brigitte Fontaine, Billy Bob : « 8-6 », le chien du punk ("Mention Spéciale Palm Dog" 2012 à Cannes)

Inracontable mais excellent ! En sortant, nous en avions retenu chacun des moments irrésistibles, on se les rappelait comme dans une partie de ping-pong et on en riait encore.

Le synopsis c'est ça :

Les Bonzini tiennent le restaurant 'la Pataterie' dans une zone commerciale. Leur fils ainé, Not, est le plus vieux punk à chien d'Europe. Son frère, Jean Pierre, est vendeur dans un magasin de literie. Quand Jean Pierre est licencié, les 2 frères se retrouvent. Le Grand Soir, c'est l'histoire d'une famille qui décide de faire la révolution... à sa manière.

 

C'est complètement barré, on dirait que le caméraman a décidé de ne pratiquement jamais filmer conventionnellement, plongée, contre-plongée et même pas en face de l'acteur.

Poelvoorde a un rôle excellent. Le vrai challenge pour un acteur.

poelvorde-legrandsoir.jpg

En passant, félicitations à "8-6" (Berger punk avec du sang anglais) et à son dresseur.

Allez, je vous mets une petite bande son, une comme ça, vous en verrez pas souvent sur mon blog


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cristophe 18/07/2012 12:32


Je n'ai pas envie de revenir sur ce film, toutefois il y a un truc qui me revient : on y montre une de ces grandes zones commerciales qu'on voit tant dans la vie, la même zone partout, mais
quasiment jamais au cinéma. Je vois ça comme une qualité.

Blanche 18/07/2012 12:54



C'est la vraie vie ! Pourquoi ne pas revenir, il t'a déplu ?