Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Retour

C'était Où Déjà ?

C'est quoi ce blog

Si vous arrivez par hasard ici, sachez que ce blog a été totalement vidé de son contenu début mars 2011. Pendant des années (mon premier article datait de 2005) j'ai raconté ma vie de célibataire un peu romancée. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais ma vie a changé, ma motivation et ma disponibilité pour ce blog ont diminué. Comme malgré tout il est difficile d'arrêter complètement, vous trouverez de temps en temps ici un petit article, je mettrai aussi quelques photos ici et sur mon blog photo.

Archives

Petite précision

Je boycotte tous les réseaux sociaux sous quelques formes que ce soit.
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 07:13

  Encore un film magnifique ! Un conseil, ne regardez pas la bande annonce de ce documentaire, et courez le voir en vrai, en VOST of course.

Voici le synopsis :


Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown.
C'est un échec, à tel point qu’on raconte qu’il se serait suicidé sur scène. Plus personne n’entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu’il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l’Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de “Sugar Man”. Ce qu’ils découvrent est une histoire faite de surprises, d’émotions et d’inspiration.

De la très bonne musique, des notes d'espoir.

Non, le monde du rock n'est pas pourri, shooté. Il y a aussi des philosophes comme ce Rodriguez et c'est vraiment rafraichissant.

Sugarman.jpg

Repost 0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 08:47

J'avais préparé ça il y a trois jours. La mort de Georgette Plana est passée plus ou moins inaperçue, surtout depuis que nous avons un nouveau Pape, "Anchois Pommier" c'est ça ?

Bref, Georgette Plana c'est tout une époque, d'autant qu'elle chantait avec Aimable et son orchestre. Je vous le dis tout de suite, ce n'était pas ma tasse de thé, mais bon, une voix gouailleuse, ça se respecte et ça a été l'occasion d'une bonne bosse de rire avec M. Blanc.

 

Même que de Youtube en Youtube, nous sommes tombés sur Boris Vian. Les voies du net sont impénétrables. Honnêtement, je préfère.

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 18:30

Wadjda.jpg

Magnifique film de la réalisatrice saoudienne Haifa Al-mansour. J'ai adoré l'histoire de cette petite fille. Contrairement à ce qu'on avait pu lire ici ou là, ce n'est pas parce que le personnage central est une petite fille de 12 ans que c'est pour autant un film pour enfants. S'ils peuvent aller le voir, je pense que beaucoup de subtilités, et d'hypocrisies, en particulier sur la morale et la religion, leur échapperaient.

Voici le Synopsis :

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles.
Wadjda se voit donc refuser par sa mère la somme nécessaire à cet achat. Déterminée à trouver l’argent par ses propres moyens, Wadjda décide alors de participer au concours de récitation coranique organisé par son école, avec pour la gagnante, la somme tant désirée.


Repost 0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 07:16

C'est l'hiver, il fait pas chaud, bref, on se love sur le canapé et on regarde la télé. Parfois, grand luxe, on a un film choisi et enregistré quelques jours avant, parfois c'est la nullité la moins crasse du programme. Hier, je regarde le programme et je vois « Caché » de Hanneke sur Arte. Primé à Cannes, blabla bla, critiques presse dithyrambiques -Aïe- critiques spectateurs très mauvaises -re aïe-, ça va être un film intellectuello chiant.

C'était chiant, je confirme.

Au bout d'un moment, M. Blanc qui s'ennuie ferme, va se coucher.

Et moi je reste, bravement, c'est terrible parce qu'en regardant un film comme ça, je ne m'endors pas, je cherche la moindre miette pour essayer de comprendre quelque chose, je me dis, il va se passer un truc.

Les acteurs y jouent mal, on ne croit pas un instant à leur émotions. Y a que l'ado dans son rôle d'ado qui cause pas, qui sauve à peu près la mise.

Primé à Cannes en 2005 pour le scénario !! Je rêve !

Ce matin, au petit déj, j'avais rien à lui raconter, il ne s'est rien passé. Rien de compréhensible en tous cas.


Critique du Monde :

L'une des spécialités de Michael Haneke est de proposer des histoires en laissant le choix au spectateur d'en faire sa propre lecture. Une fois encore, l'intrigue de Caché recèle plusieurs zones d'ombre et ouvre le champ à plusieurs interprétations possibles.

...

Ce film splendide et vertigineux est riche de réflexions sur les blessures d'enfance à jamais béantes, la solitude face aux démons intérieurs, les ravages du secret dans un couple, la manière dont la culpabilité ronge un individu, la revanche du refoulé...

 

Ils ont pas tort dans Le Monde, mais moi, j'ai trouvé ça chiant.

Critique Télérama :

Caché est un film aveuglant d'évidence. Aussi mystérieux et insondable qu'un cauchemar infini.

"Cauchemar" je cherchais le mot.

Repost 0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 17:21

J'ai eu la mauvaise idée d'acheter un livre. Ce livre écrit par une jeune fille qui s'appelle Manon Toulemont, s'appelle Symfonia.

toulemont-symfonia.jpg

Voici ce qu'indiquait son éditeur à son propos :

"A reçu un diagnostic de Syndrome d’Asperger (autisme de haut niveau) à l’âge de 16 ans. Symfonia constitue son « intérêt spécial », une caractéristique commune à tous les autistes de haut niveau qui induit un intérêt quasi exclusif pour un domaine particulier. Dans son cas il s’agit de la création constante de mondes et de personnages qu'elle fait évoluer dans son esprit. L'année dernière, ses compagnons imaginaires ont enfin pu trouver leur concrétisation à travers ce roman. Chacun d'entre eux incarne une part de sa personnalité et reflète ses fantasmes, ses angoisses, parfois ses expériences passées. L'écriture a toujours été pour elle un moyen d'expression apaisant et moins difficile à gérer que les relations sociales, et c'est pourquoi elle a décidé de créer l'univers de Symfonia, au travers duquel elle peut extérioriser ses sentiments et ses pensées."

Ce livre est bluffant. Je l'ai lu pratiquement d'une seule traite. C'est parfois un peu naïf, on voit que l'auteur était très jeune lorsqu'elle l'a écrit, mais c'est imaginatif. Elle met en scène toutes sortes de personnages fantastiques. C'est parfois très très glauque aussi. J'adore ce genre de littérature.

M. Blanc, qui doutait un peu, l'a lu, sans le lâcher. Même appréciation que moi.

Mais où est la cata direz-vous ?

La cata, c'est que le tome II est apparemment écrit, que nous l'attendons avec impatience, qu'il devait être publié à la fin 2012, mais que l'édition machin a racheté l'édition truc chouette ou le contraire et que les deux sont apparemment en redressement judiciaire. Bref, autant qu'on puisse comprendre en fouillant un peu sur le net, un meli-melo judiciaire qui n'a rien à voir avec "notre" tome II.

Flûte de crotte !!! Pas de tome II, alors qu'elle est en train d'écrire le tome III apparemment.

Vous l'avez compris, ça vaut quand même le coup de lire le premier tome si on aime le fantastique évidemment.

Repost 0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 07:06

Nous ne sommes pas nombreux au cours photo, ça a un inconvénient, le prof est souvent sur notre dos, et des avantages, il nous aide, nous rééxplique l'utilisation de Lightroom, du Macintosh - je fais une allergie à cette machine, quand je pense qu'il faut faire "pomme" pour quitter, n'importe quoi !!!- , il nous donne des textes à lire et relire, et à chaque fois qu'on lui montre une photo, il nous indique un photographe qui a fait la même en mieux.

Oui, j'aurais pu mettre ça dans les inconvénients, mais je suis bonne joueuse, et je sais que je ne peux pas rivaliser avec des papys qui sont nés avec un appareil photo dans les mains !

Ma découverte du jour, entre autres, était Elliott Erwitt, photographe de Magnum. Si ça vous intéresse, ce monsieur a fait plein de livres et il y a plein d'images de lui sur le net.

Même si elle pourrait paraître anecdotique, j'adore celle-ci :

elliot-erwitt-2.jpg

Et voici celle que le prof m'a montrée, quand je lui expliquais que ce week-end j'avais raté des photos de neige en reflet dans un rétroviseur. Et oui, dans celle-ci, tout y est, même si je pense que c'est mis en scène.

elliott_erwitt-1.jpg

Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 20:09

En lisant le blog de Chou, je vois qu'elle parle d'un film américain déjanté. Ni une ni deux, je regarde les programmes : il passe dans ma ville l'après-midi même.

Je propose à M. Blanc, qui est partant.

themaster.jpg

Je vous laisse aller lire le synopsis.

C'est trash ! Ouf ! Cinglés, ils sont tous cinglés. La prestation de Joaquin Phoenix est tout a fait incroyable.

Par contre, je suis étonnée que ce film puisse passer aux USA, ils sont tellement puritains !

En sortant, je me demandais quel était le but de ce film, depuis, j'ai lu que les scientologues se sont sentis visés. Alors c'est parfait.

Rien à voir avec ce qui précède : "Je suis contre les mariages tristes" *

* Elle n'est pas de moi.

Repost 0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 07:03

Hier, nous sommes allés voir "Jack Reacher" au ciné.

Ouais... bof...

Positivons, Tom Cruise vieillit bien. Il est moins hypertrophié musculaire que dans Mission Impossible. Musclé sec, je préfère.

"Photoshop" me répond M. Blanc. Il a probablement raison.

Je pense que le scénario de ce film doit beaucoup au bouquin, que je n'ai pas lu.

J'ai éclaté de rire, lors de certaines cascades comme lorsque j'ai vu les voitures bien rangées pour que le cascadeur qui conduit la voiture qu'est censé conduire le héro puisse remonter la file en sens inverse à toute allure.

Il a bousillé une Camaro, une Mustang, et aussi une Mercedes, mais c'est moins grave !

J'ai ri aussi, en voyant qu'ils filment de haut une scène où il rentre dans une salle bondée.  On voit moins qu'il est petit.

Second degré l'humour, où il dit à une fille qu'il interroge "reste assise" ? Je ne pense pas.

J'aurais aimé un méchant (Werner Herzog) beaucoup plus méchant (genre Javier Bardem dans "No country for old men").

Bref, ça nous a pas trop pris la tête, et le temps ne nous a pas paru long non plus. C'est bien parce qu'on a payé que 7.5 pour nous deux.

Et la VO y a fait beaucoup.

PS : Mention spéciale pour Robert Duvall (Bientôt 82 ans quand même) qui a du s'éclater dans ce rôle.


JackReacher.jpg

Repost 0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 07:07

"Sightseers", c'est la petite bombe irrévérencieuse et sanglante que les amateurs d'humour noir attendaient.

Nous avons pris une grande claque hier soir avec ce film vraiment drôle. Ames sensibles s'abstenir, évitez d'y emmener les enfants. 

touristes1.jpg

Synopsis et détails

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Tina a toujours mené une vie paisible et bien rangée, protégée par une mère possessive et très envahissante. Pour leurs premières vacances en amoureux, Chris décide de lui faire découvrir l’Angleterre à bord de sa caravane. Un vrai dépaysement pour Tina. Mais très vite, ces "vacances de rêve" dégénèrent: touristes négligents, ados bruyants et campings réservés vont rapidement mettre en pièces le rêve de Chris et de tous ceux qui se trouveront sur son chemin…

 

Si vous aimez l'humour noir, ne vous privez pas, il vient juste de sortir. En Vo of course !

J'avais qu'une envie en sortant, c'est de guetter mes voisins qui ont incommodé ma scéance et probablement celle de tous les gens qui étaient à moins de 10 m, avec leur odeur de crasse. P.... ils s'étaient pas lavés depuis quinze jours au moins. Je les aurais liquidés à coup de... mince, j'avais que mon sac à main, ça aurait mis des plombes ;-) Si vous allez voir le film, vous comprendrez.

 

Repost 0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 07:56

Ce spectacle est indescriptible, depuis hier nous essayons de le raconter à tous ceux que nous rencontrons pour leur faire part de notre enthousiasme. Nous avons été émus dans tous les sens du terme. Cette troupe de clowns est magnifique et ils passaient dans le théâtre de notre ville.  On dit que Slava Polunin est le meilleur clown du monde, j'ai tendance à le croire.

 

A voir absolument, et comme vous l'avez compris, si vous avez vu la bande annonce, à moins d'adorer se faire mouiller et asperger de fausse neige, mieux vaut se placer un peu en haut de la salle.

J'ai trouvé cette interview de lui, le monsieur est fort sympathique. Il cite beaucoup de clowns actuels et passés, mais j'ai retrouvé en lui un mélange de Fratellini, Jango Edwards et Pierre Etaix avec en plus des effets spéciaux époustouflants et une bande son parfaite. (Si la pub vous énerve vous aussi, vous pouvez l'arrêter rapidement avec la petite croix en haut à droite).



A la découverte du monde de Slava Polunin par Europe1fr

Repost 0