Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Retour

C'était Où Déjà ?

C'est quoi ce blog

Si vous arrivez par hasard ici, sachez que ce blog a été totalement vidé de son contenu début mars 2011. Pendant des années (mon premier article datait de 2005) j'ai raconté ma vie de célibataire un peu romancée. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais ma vie a changé, ma motivation et ma disponibilité pour ce blog ont diminué. Comme malgré tout il est difficile d'arrêter complètement, vous trouverez de temps en temps ici un petit article, je mettrai aussi quelques photos ici et sur mon blog photo.

Archives

Petite précision

Je boycotte tous les réseaux sociaux sous quelques formes que ce soit.
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 06:18

Entre les répétitions, les concerts, ma famille qui vient m'écouter, et la vie habituelle, j'ai plus le temps de rien, et en particulier pratiquement plus le temps de "trainer" sur le net.

Voici l'article qui a été écrit sur nous  dans le Centre Presse du 18/06/2012 :

Dogora.jpg

Dogora, hymne réconciliateur

Qui n'a jamais vécu l'expérience de n'aimer qu'un petit moment dans une musique et vouloir qu'il se répète à l'infini? On a l'impression, en écoutant Dogora, qu'Étienne Perruchon a réussi le pari de ne mettre bout à bout que des moments intenses qu'on adore! Cette oeuvre est une succession de mélodies succulentes qui subliment la voix, la polyphonie. Pour peu qu'on soit fan de grands ensembles vocaux, Dogora devient le concert parfait. Et les 1.000 choristes poitevins dirigés par Dorothée et Augustin Maillard ont été d'efficaces passeurs de cette symphonie pour un monde imaginaire. Des guides parfaits pour ce voyage dans un univers qu'on imagine meilleur dans lequel il existerait un métissage entre musique savante et rythmes populaires qui pourraient être slaves, méditerranéens, orientaux... Comme si Mozart composait pour une fanfare roumaine ou des chanteurs occitans! Il y a quelque chose dans Dogora d'universel, d'intemporel et de fraternel. Un grand hymne réconciliateur et porteur de profondes émotions. Dès les premières notes, les frissons se sont installés, ne laissant que peu de repos jusqu'à la reprise finale, avec le public de La Vidjiamé, un des « tubes » de cette oeuvre qui nous pénètre des heures durant. C'est toujours difficile d'avouer qu'une larme a même coulé. Mais c'est pourtant vrai.

Marion Valière Loudiyi
Pas mal hein ? Et on remet ça ce soir, et peut-être jeudi pour la fête de la musique, après j'embraye sur le Requiem de Mozart, ah, oui, j'ai oublié l'audition de mon cours de chant, où là c'est Haendel. Pfff. Et je m'étonne d'avoir des "vers d'oreilles", ces petites mélodies lancinantes en permanence ;-) 
Sur la photo, je suis dans le choeur en bas à gauche (Soprano 1), juste au bord de l'orchestre. Quoi ? Vous ne me distinguez pas ??

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jeanne 19/06/2012 19:26


Que de monde !!!!!!!!!


c'est génial , chanter ,  vibrer ,  donner , prendre , recevoir , rien de plus fantastique


Tu es soprane toi aussi ,  génial !


Bonne chance pour ton audition


Pour nous le grand show se prépare aussi ,  et on commence à être sacrément énervés    !!!


Bravo pour cette énergie Blanche !

Blanche 20/06/2012 07:15



Soprano 1 pour cette oeuvre, oui. L'audition, c'est entre élève du cours de chant, pas de public et beaucoup d'indulgence. Je ne suis pas inquiète, même si
j'aime faire au mieux.


Je te souhaite plein de bonnes choses pour ton/tes concerts à venir.



patrick 19/06/2012 18:48


Mais si je t'avais reconnue! Tu parles, j'étais au 6ème rang, 5ème à partir de la gauche...


patrick

Blanche 20/06/2012 07:13



Ah bon ?? Tu chantes ? ;-)



Cristophe 19/06/2012 16:22


Tu as une belle bague !

Blanche 20/06/2012 07:13



J'ai pensé à ton commentaire, hier soir, j'ai mis une autre tenue, avec une belle bague ;-) Je sais, il n'y a que les deux premiers rangs qui voient ça, mais
bon...



Cristophe 19/06/2012 11:54


Tu chantes devant beaucoup de monde, c'est impressionnant !


J'aime la tenue que tu portais pour ce concert. 

Blanche 20/06/2012 07:12



C'est impressionnant, surtout quand ils applaudissent !



Pictorus 19/06/2012 08:15


on ne voit que toi! sympa l'article!

Blanche 20/06/2012 07:11



Je suis une vedette ;-)