Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Retour

C'était Où Déjà ?

C'est quoi ce blog

Si vous arrivez par hasard ici, sachez que ce blog a été totalement vidé de son contenu début mars 2011. Pendant des années (mon premier article datait de 2005) j'ai raconté ma vie de célibataire un peu romancée. Je ne regrette pas de l'avoir fait, mais ma vie a changé, ma motivation et ma disponibilité pour ce blog ont diminué. Comme malgré tout il est difficile d'arrêter complètement, vous trouverez de temps en temps ici un petit article, je mettrai aussi quelques photos ici et sur mon blog photo.

Archives

Petite précision

Je boycotte tous les réseaux sociaux sous quelques formes que ce soit.
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:22

reality.jpg

On a mis 5 mn en sortant à se rappeller le nom de l'émission en français, "Il Grande Fratello" dans ce film, c'était bien sûr "Loft Story en France". Ca avait fait beaucoup de bruit à l'époque. D'abord pour le voyeurisme - qui n'a pas entendu parler de Loana dans la piscine - puis pour les dialogues indigents des personnages embarqués.

Ma préférée, c'était celle-là, de Kamel :

- C'est quoi du "TIM" ? T-H-Y-M. Ah du Thym !

Depuis, il y a eu bien pire, mais je ne regarde plus. Une fois, dans un moment d'ennui, j'ai regardé 20 mn de "L'amour est dans le pré", mais même au troisième degré, ça m'attriste. Comment accepter de faire scénariser sa vie ? Et ensuite ?

C'était exactement le sujet du film, et le héro devient fou.

Bref, un bon petit film qui passait dans le cinéma art et essai de ma ville, en version originale évidemment. Moi qui me pique de comprendre un peu d'italien, là, j'ai eu du mal avec l'accent ou le dialecte napolitain.

Ce cinéma va déménager et c'est pas trop tôt, qu'est-ce que les sièges sont inconfortables ! Deux heures assis là et on en sort avec le dos cassé. J'ai hâte que ça se fasse, d'autant qu'il y aura trois salles, donc trois fois plus de programmations. Chouette !

A 6 euros, sans pub avant, ça vaut le coup.

A propos, sur le même sujet, connaissez-vous cet article ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cristophe 11/10/2012 09:11


À propos des fauteuils pour amoureux, j'ai entendu parler que ça existe, mais dans des salles où on vend autant du popcorn que des films.

Blanche 15/10/2012 07:20



Ah oui ?



Cristophe 11/10/2012 09:07


Le cinéma de ma ville est classé "art et essai" (et il le stipule sur la première page de son dépliant) parce qu'un film sur dix qu'il programme est "art et essai". Au vu de certains fauteuils,
j'ai trouvé qu'il avait besoin d'une réfection, puis j'ai appris qu'il a projet de déménager ; il n'y aura pas de réfection, et il va déménager dans un endroit moins plaisant : une zone
commerciale.

Blanche 15/10/2012 07:19



Ils déménagent où se situent les clients, parce qu'un sur 10 art et essai, ça veut dire 9 sur 10 films commerciaux, non ?



Pascal 10/10/2012 20:16


Comme Alain j'ai vu cela à l'Utopia, mais pas plus intéeressé ! Mais je ne suis pas une référence en matière de cinéma, le dernier film vu c'était avec toi il y a 3 ans!!!

Blanche 10/10/2012 22:00



C'était un Woody Allen, il me semble.



mlafeeclochette 09/10/2012 20:45


a Brest nous avons les sstudios art et essai, tout neuf.... mais là aussi va t'en comprendre qq chose, les fauteuils ont beau être tout neufs, ils ne sont pas du tout confortables....

Blanche 10/10/2012 07:07



Je crois que les architectes ne s'assoient pas dans les fauteuils, ils ne sont pas amoureux non plus, parce qu'ils mettent de sacrées barrières entre les
fauteuils, pas moyen de se tenir la main pour regarder un film. On choisit celui qui aura mal, par alternance ;-)



alain 09/10/2012 11:24


A bordeaux nous avons l'Utopia. et 'Reality' est un film 'utopien' (c'est comme cela que je désigne les films hors mega complexe) Tu as raison un film à 6 € sans pub et sans porcorn c'est très
bien . Mais il existe des films très bien dans les grandes salles 'popcorn' qui méritent d'etre visionnés. Il faut à ce moment là supporter les inconvénients . A l'utopia il y a aussi des
inconvénients. Comme la dictature pratiquée par les programmateurs qui décident de passer tel ou tel film en disant celui est bien et celui là est mauvais. Avec expérience à l'appui. On trouve
autant d'intégristes' 'utopiens' que 'popcorniens'. Et au milieu qui y a t'il ? Simplement le spectacle du cinéma qui semble échapper à ces deux castes .....

Blanche 10/10/2012 07:05



C'est exactement mon attitude. Profiter des films qui passent. Pourtant d'autres critères entrent en jeu pour moi, le fait que j'ai horreur d'attendre dans
le grand cinéma popcornien de la périférie de ma ville. Entre la foule et les bruits de jeux bruyant, je déteste.


Un autre critère qui va poser problème aussi, c'est que la nouvelle politique de la ville fait qu'on ne peut plus se garer gratuitement, même le soir. Faudra
accepter d'être une vache à lait pour payer la rénovation de la ville.